YEMP a interviewé Marie Garreau, organisatrice des soirées chérie chéri et spécialiste de l'événementiel à Paris

Marie Garreau : « En événementiel la constance est de rigueur et seul le travail paie »

Une fois n’est pas coutume, le blog YEMP s’intéresse au métier d’organisateur de soirées publiques. Qui de mieux pour nous parler d’afterwork cool et branchés que Marie Garreau ! Cette parisienne est passée maître dans l’art des relations publiques et des rendez-vous networking avec ses soirées Chérie Chéri qui fêtent déjà leurs 10 ans. Le Très Honoré, Castel, la Piscine Molitor, l’Opéra Garnier, le Racing Lagardère, le Parc Floral de Vincennes, et depuis 2017 les plus grands hôtels new Yorkais : Marie Garreau possède un impressionnant palmarès en matière d’organisations d’événements dans des lieux d’exception et de soirées réussies. Interview :

Tu as commencé ta carrière dans les Relations Publiques. Comment es-tu passée des RP à l’événementiel ?

Je suis d’une nature « RP », c’est une de mes composantes. J’ai travaillé dans l’événementiel au même niveau depuis un stage que j’ai effectué aux Bains Douches en 2000. J’en ai fait mon métier ! Je suis une passionnée avant toute chose.

Qu’as-tu gardé de ton expérience RP pour l’appliquer à l’organisation d’événements ?

Je ne peux pas te répondre, les deux vont ensemble ! Je suis sur les deux tableaux à la fois, l’un ne va pas sans l’autre pour moi.

En 10 ans, tes soirées Chérie Chéri ont accueilli plus de 70 000 personnes. Travailles-tu seule ?

Oui, la plupart du temps. Je me fais aussi épauler d’un ou d’une stagiaire avec des compétences, un coup de coeur lors du recrutement. J’adore travailler en petite équipe. On a la chance de se connaître mieux, même bien. Nous sommes davantage polyvalents et je peux former cette personne de confiance. L’idée sous-jacente est qu’il ou elle incarne la marque Chérie Chéri.

Quels sont, selon toi, les ingrédients d’un événement réussi ?

Aimer ce que l’on fait, aimer apporter quelque chose en plus, aimer les gens, aimer le détail, rien n’est laissé au hasard…Il n’y a pas vraiment de secret !

Depuis que tu as commencé en 2007, la communication digitale a beaucoup évolué. Comment communiques-tu sur tes événements ?

Essentiellement par SMS personnalisé depuis 7 ans car je tiens à ce que tous mes invités se sentent VIP et proches de l’organisatrice. Humaniser les choses est pour moi essentiel. Les gens pensent qu’il y a des machines derrière parfois et donc ne répondent pas… cela représente quand même 15 heures de travail par semaine. J’ai une application mobile* depuis peu, elle permet d’être indépendant, de réserver simplement pour les événements de Paris, Londres ou New York. On y trouve aussi le programme des événements en avant-première, mon blog, des produits dérivés, ainsi qu’un tchat pour discuter en toute confidentialité avec les membres Chérie Chéri mais aussi de connaître et bénéficier d’offres exclusives de nos partenaires.

Comment gères-tu le « no show » (taux d’invités qui ne viennent pas à l’événement) ?

Je demande à ce que les gens me préviennent systématiquement du nombre de personnes qui les accompagnent. Je leur demande aussi de me signaler s’ils ne viennent pas pour pouvoir faire profiter les autres en attente ! Avec le temps j’y arrive. Les gens sont respectueux, c’est agréable et ça marche très bien comme ça. Le travail fournit en amont est sur-mesure. Cela permet d anticiper pour les lieux aussi, c’est un travail d équipe. Au final, dans mes soirées, le no show représente environ 15%.

Après 10 ans d’organisation, quel regard portes-tu sur l’évolution de la profession ?

C’est un métier où je pense que la constance est de rigueur et seul le travail paie… le talent est évidemment un plus ! Mais je ne peux me permettre de juger, il y a beaucoup d’organisateurs, des gens qui s’improvisent et des professionnels qui mènent à bien leurs projets. Bravo à tous, ce métier n’est pas facile, la réputation est l’atout principal, elle se gagne !

Quel est ton top 5 des lieux événementiels à Paris ?

Il y a tant de lieux sublimes, Paris est un terrain de jeu extraordinaire ! Parfois un peu étroit quand on organise des événements itinérants… mais j’adore Castel, le roof top Electric, le roof top des Galeries Lafayettes, les jardins du Ritz et, à l’époque, l’hôtel particulier d’Europacorp (ndlr La société de production de Luc Besson) qui a été racheté depuis. Et j’ai un rêve : organiser un événement sur la Tour Eiffel !

En tant qu’organisatrice ou participante : quel est l’événement le plus fou auquel tu as participé ?

La closing de l’Hôtel du Royal Monceau il y a une dizaine d’années déjà. Une de mes plus belle soirée, tout Paris était présent, on pouvait aussi y croiser Jude Law ou Lenny Kravitz. Tout était démesuré…Quelle ambiance ! C’est la soirée de la décennie pour moi !

Tu as réussi à exporter tes soirées à l’étranger, que ce soit en Europe ou aux Etats-Unis. As-tu rencontré des contraintes dans l’organisation hors du territoire français ?

Je fais confiance aux collaborateurs qui sont sur place, c’est le jeu. Je donne toute mon énergie pour être considérée comme la cerise sur le gâteau. Les Français sont partout et très solidaires à l’étranger, ce sont des expériences challenging mais très intéressantes qui peuvent vous propulser. Je ne compte pas m’arrêter là !

 

* Retrouvez l’actualité des soirées Chérie Chéri et profitez de nombreux avantages en téléchargeant la toute nouvelle application sur Android et App Store.

Julien Masson

En charge du webmarketing et de la communication de YEMP. Il a rejoint l'équipe en mars 2017 après avoir officié dans des groupes médias comme TF1 ou Canal +.